La version de votre navigateur est obsolète. Nous vous recommandons vivement d'actualiser votre navigateur vers la dernière version.

LES TROUBLES RESPIRATOIRES

 

Parmi les maladies du système respiratoire les plus fréquemment citées lorsque l'on établit les champs d'intervention possibles de la chiropratique sont l'asthme bronchitique nerveux simple, la bronchite et la laryngite chronique.

L'asthme est une affection caractérisée par la difficulté de respirer. Chaque mouvement de respiration implique un temps d'expiration suivi d'un temps d'inspiration. C'est ainsi que l'organisme peut renouveler l'oxygène dont il a un besoin vital. Le poumon de l'asthmatique se vide mal, il chasse difficilement l'air qu'il contient. Il est difficile de faire entrer de l'air dans un poumon qui ne s'est pas vidé.

La bronchite chronique est une inflammation des bronches, ces conduits qui introduisent l'air dans les poumons. La bronchite chronique peut avoir des causes diverses. On dit qu'une maladie est chronique quand elle évolue lentement et se prolonge sur une longue période.

La laryngite chronique est une inflammation du larynx, c'est-à-dire la partie supérieure de la trachée qui soutient les cordes vocales. Les liens neurologiques qui existent entre les poumons, les bronches, le larynx et la colonne vertébrale se situent au niveau des vertèbres dorsales et cervicales.

 

Traiter l'asthme par la chiropratique.

Dans le traitement de l'asthme, le bilan chiropratique révèle que cette technique thérapeutique s'est avérée très efficace, non seulement chez les adultes mais aussi et surtout chez les enfants et les adolescents.

Pour obtenir les résultats souhaités, le chiropraticien, dans un premier temps, observera non seulement les régions de la colonne vertébrale concernées mais l'ensemble de celle-ci. Son examen s'étendra à la morphologie et au jeu de la cage thoracique lors des phases respiratoires d'inspiration et d'expiration car la bonne ou la mauvaise ventilation pulmonaire est étroitement reliée au développement, à l'amplitude et à la mobilité de la cage thoracique.

Le jeu diaphragmatique complète ce mécanisme respiratoire. Son examen portera également sur l'état général de la musculature dont le rôle en matière de respiration ne saurait être sous-estimé. Une musculature tendue ou hypertendue a des effets directs sur la posture, le fonctionnement général de la colonne et de la cage thoracique. Il ne faut jamais perdre de vue qu'une colonne vertébrale qui s'articule mal a des effets directs sur le système nerveux qu'elle renferme et protège.

Que vous éprouviez des malaises respiratoires, que vous soyez atteints d'asthme, de bronchite ou de laryngite chronique, n'hésitez pas à faire appel à la chiropratique. Une mauvaise oxygénation peut avoir des conséquences fâcheuses sur l'ensemble de votre organisme. Consultez  un chiropraticien pour voir s’il peut vous venir en aide. Les résultats obtenus aident habituellement à dégager les bronches obstruées.

En outre, le chiropraticien recommandera divers exercices de respiration et une gymnastique corrective qui accéléreront le retour à la normale. Ces exercices sont importants. En diminuant l'hypertension des bronchioles, c'est-à-dire en décompressant les bronchioles qui alimentent en air l'intérieur des poumons, ceux-ci perdront leur tendance à se gonfler démesurément. La sensation d'étouffement, génératrice d'angoisse qui accroît le blocage respiratoire, disparaîtra.

Après avoir obtenu une relaxation de la musculature, le chiropraticien, le cas échéant, procédera à un ajustement de la colonne. Dans un deuxième temps, par une manipulation délicate et appropriée des articulations costo-vertébrales, il augmentera la mobilité des côtes qui forment la cage thoracique dans laquelle sont contenus les poumons.

 

Conseils pour une bonne santé respiratoire:

- Évitez les endroits où l'air est poussiéreux, vicié ou enfumé.

- Portez un masque filtrant si vous ne pouvez éviter ces endroits.

- Recherchez toujours l'air le plus pur possible.

- Évitez de fumer. Aérez régulièrement votre logement.

- Faites matin et soir de profonds exercices respiratoires.